Comment choisir un extracteur de miel en fonction de ses besoins ?

L’apiculture est un secteur ou la biodiversité, la passion, et la production du miel biologique s’entremêlent harmonieusement. Depuis que l’apiculture s’est introduite au cœur des défis environnementaux, et sanitaires, elle n’est plus réduite à un simple portrait bucolique. Les ruches sont désormais omniprésentes en zone urbaine.

Toutefois, l’extraction du miel est une tache éreintante et chronophage. De plus, lorsque le processus de l’extraction n’est pas bien exécuté, la qualité nutritive et la texture du miel peuvent en être affectées. Ainsi, il n’est pas nécessaire d’investir pour l’acquisition d’une chaine d’extraction.

Un extracteur de miel associé à divers accessoires est largement suffisant pour réaliser vos pots de miel. Découvrez ici comment choisir un extracteur de miel en fonction de vos besoins.

Qu’est-ce qu’un extracteur de miel et quels sont ses avantages ?

En fonction de l’espèce butinée, le potentiel d’hydrogène du miel varie entre 3,1 et 5,4. En raison de cette acidité, le miel est donc capable d’abîmer à long terme les cuves servant à le contenir. Plutôt que d’attendre patiemment que le miel coule, il est plutôt recommandé d’utiliser un extracteur pour extraire son miel.

Les extracteurs de miel sont des équipements que les apiculteurs les plus avisés doivent se procurer. C’est un dispositif de première nécessité, peu importe le nombre de ruches à exploiter. Doté d’un axe central, l’extracteur de miel a une forme cylindrique. C’est une machine pratique, reliée à des supports qui ont pour rôle de recevoir les cadres de miel operculés une fois sortis de la ruche.

Cet équipement est essentiel pour préserver la qualité du miel. Contrairement aux méthodes d’extraction traditionnelles, un extracteur de miel vous donne un grand contrôle sur votre produit. Chaque apiculteur se doit d’en avoir un afin d’optimiser sa récolte.

L’extracteur de miel présente de nombreux atouts. D’abord, grâce à la force centrifuge exercer par l’extracteur, l’apiculteur passe moins de temps à extraire le miel. Ensuite, sans déployer trop d’effort, l’apiculteur extrait facilement et de manière simultanée le miel contenu sur les deux côtés des rayons.

L’extracteur de miel permet ainsi de traiter plusieurs cadres de miel avec aisance et sans trop dépenser son énergie. En somme, l’extracteur de miel permet non seulement d’optimiser sa production de miel, mais aussi d’obtenir un miel très fluide et d’une meilleure qualité.

Comment choisir l’extracteur de miel adéquat ?

L’été est en général le moment idéal pour l’extraction du miel. Alors que les plus conservateurs préfèrent des méthodes traditionnelles pour l’extraction du miel, d’autres optent pour des équipements plus élaborés, dont l’extracteur de miel.

Toutefois, il n’est pas toujours évident de se procurer un extracteur qui comble convenablement nos attentes. Les étapes suivantes permettront sans doute de choisir un meilleur équipement d’extraction.

Examiner la matière de l’extracteur

L’extraction du miel est une étape déterminante dans l’apiculture, car la qualité et la texture du miel en dépendent. Notez que le miel est de nature acide, ce qui signifie qu’il peut entrainer la corrosion des récipients dans lesquels il est introduit. Par conséquent, un extracteur de miel en acier inoxydable est idéal pour préserver sa saveur délicate.

 Extracteur de miel électrique ou manuel

Si vous êtes en bonne forme physique, l’usage d’un extracteur manuel ne présentera aucune contrainte pour vous. L’unique effort physique à déployer est l’utilisation d’une manivelle. Les extracteurs manuels sont les meilleurs pour les débutants et les amateurs.

En revanche, un extracteur électrique est une option peu contraignante. Cependant, il est plus adapté à l’extraction de miel à grande échelle. Ce type d’extracteur sera parfait pour économiser votre énergie et votre précieux temps.

Extracteur tangentiel ou radiaire

Pour l’extraction de votre miel, vous avez le choix entre des extracteurs radiaux ou tangentiels. Pour un miel ayant une texture plutôt fluide, choisissez le modèle radial. En revanche, si votre miel est assez épais, un extracteur tangentiel est plus approprié. Ce type d’extracteur est recommandé si vous débutez en apiculture.

Les différentes étapes de l’extraction du miel

L’extraction du miel se fait par étapes. En premier lieu, nous avons la désoperculation qui n’est rien d’autre que le retrait de la pellicule de cire fabriquée par les abeilles. Il s’agit des opercules que les abeilles mettent en place pour fermer les alvéoles lorsque ces dernières ont une hygrométrie élevée. En effet, quand le taux d’humidité du miel atteint les 18 %, le miel peut difficilement être conservé.

Une fois les cadres de miel placés dans l’extracteur, on passe ensuite à l’extraction proprement dite du miel. Par l’entremise de la centrifugation exercée par l’extracteur, on recueille facilement le miel dans des supports. Après l’extraction du miel, ce dernier doit subir l’étape de la filtration. À cet effet, un tamis est utilisé afin de recueillir les déchets et dépôts de cire.

La maturation est la dernière étape de l’extraction avant le conditionnement du miel dans les bouteilles. Le miel est en effet transféré dans un maturateur, le but de cette opération est d’achever la purification du miel. Le processus de décantation que subit le miel au sein du maturateur le débarrasse des impuretés telles que les particules de cire, les grains de pollen et les bulles d’air.

11 mois ago