La montée en puissance de l’agriculture bio

Ces dernières années, en Europe comme aux Etats-Unis, on entend beaucoup parler de l’agriculture bio qui monte en puissance en France, ce qui est une bonne nouvelle pour la planète et pour le climat. Cette agriculture biologique basée sur la non-utilisation de produits chimiques de synthèse et sur le recyclage des matières organiques contribue à réduite les émissions de gaz à effet de serre et à lutter contre le réchauffement climatique.

Qu’est-ce que l’agriculture bio ?

L’agriculture biologique est une méthode de production respectueuse de l’environnement qui préconise l’utilisation de produits naturels dans les systèmes de production agricole. Cette méthode offre aux consommateurs une nourriture sans produits chimiques. Elle se base sur des perspectives à long terme pour préserver l’écosystème et est respectueuse de la nature, de l’animal, de l’homme et de leurs cycles de vie.

L’agriculture bio fait partie d’une filière d’approvisionnement qui comprend la préparation des fruits et légumes, la distribution, le commerce de détail et vous consommateurs.

La gastronomie bio s’invite dans les restaurants

L’agriculture bio fait partie du quotidien des Français : ils sont de plus en plus nombreux à consommer bio des produits. C’est pourquoi ils veulent pouvoir en consommer partout et pas uniquement chez eux, dans leur cuisine. Face à cette hausse de demande de bio dans les restaurants, de plus en plus d’établissement proposent des cartes à base de produits issus de l’agriculture bio. Une étude de l’Agence Bio a démontré que les restaurateurs qui proposent des produits bio ont enregistré une hausse de rentabilité.

En 2016, pour promouvoir le Bio dans la gastronomie, l’Agence Bio a organisé un concours national de cuisine, professionnel et bio en incitant les participants à réaliser les recettes de leur région à partir de produits bio et locaux.

De même, de nombreuses recettes promeuvent le Bio en proposant des plats élaborés uniquement à partir de produits bio. L’Agence Bio propose un livret « Mes recettes bio, pour manger bio tout au long de l’année ! » qui vous offre près de 140 recettes faciles à réaliser, disponible en libre téléchargement. Il est organisé par saison, en fonction des produits disponibles à chaque cycle.

Le bio : alternative au réchauffement climatique

Rappelons que l’agriculture bio vise la protection de l’environnement, qu’il s’agisse des sols, de l’air, de l’eau ou de la biodiversité. Elle prône la non-utilisation de produits chimiques de synthèse tels que les engrais de synthèse, le recyclage des matières organiques et la rotation des cultures. Cela a contribué à la réduction des émissions de gaz à effet de serre car elle permet de limiter les rejets de polluants dans l’environnement.

Les sols qui sont utilisés en agriculture biologique contiennent en moyenne 0,2% de carbone par hectare en plus que l’agriculture conventionnelle. Le carbone des tissus végétaux et du sol est stocké grâce aux prairies permanentes. Dans le recyclage des déchets organiques, les matières organiques favorisent la vie microbienne du sol et la production d’humus qui est source de fertilité.

2 années ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *